News

Il faut manger du chocolat, noir

Le cacao contient des composés appelés flavanols qui sont un type de polyphénol. Les polyphénols sont naturellement produits par les plantes et se trouvent donc dans les aliments végétaux tels que les fruits, les légumes, le thé, le café, le vin, les céréales et du chocolat. Quelles recherches ont été menées sur les flavanols de cacao et la santé? La recherche sur les avantages potentiels pour la santé des flavanols de cacao couvre une variété de domaines incluant les effets sur la santé cardiaque, l’immunité, la santé dentaire, la peau, les bactéries intestinales et le cancer. Tandis que il y a eu quelques résultats prometteurs suggérant que les flavanols de cacao peuvent bénéficier de marqueurs de santé cardiaque (comme la tension artérielle et le cholestérol sanguin), données probantes relatives à d’autres problèmes de santé les résultats sont limités. Fait important, la plupart des études ont donné aux gens des boissons, des capsules ou des barres de le chocolat spécialement conçu pour contenir de grandes quantités de flavanols de cacao. La quantité de Les flavanols présents dans le cacao varient en fonction du type et de l’origine des fèves de cacao et les pertes sont dues aux procédés impliqués dans la fabrication du chocolat, le chocolat disponible à l’achat contient donc considérablement moins de flavanols que les préparations utilisées dans les études scientifiques. Fabricants de chocolat généralement pas fournir de détails sur la teneur en flavanols de leurs produits sur l’étiquette ou sur leur site Internet. Un article récent qui a analysé une variété de barres de chocolat disponibles dans le commerce au Royaume-Uni, le chocolat noir contenait beaucoup plus de flavanols de cacao que le chocolat au lait mais, peut-être de manière surprenante, le pourcentage de solides de cacao n’était pas lié à la teneur en flavanols signifie qu’il est impossible de savoir combien il y a dans différents chocolats. Existe-t-il des allégations santé approuvées relatives au chocolat? En 2012, une allégation de santé portant la mention «Les flavanols de cacao aident à maintenir la dépendance à l’endothélium la vasodilatation, qui contribue à la circulation sanguine normale »a été approuvée pour utilisation dans l’UE. ‘Maintien la vasodilatation dépendante de l’endothélium »signifie l’augmentation de l’élasticité des vaisseaux sanguins, améliore la circulation dans le corps et peut être associée à une meilleure santé cardiaque. Pour utiliser l’allégation selon laquelle un produit doit fournir 200 mg de flavanols de cacao par jour, pouvant être administré à raison de 2,5 g de cacao en poudre haute teneur en flavanols, 10 g de chocolat noir riche en flavanols ou moins d’un gramme de Flavanol extrait de cacao en capsules ou en comprimés. Il existe un très petit nombre de produits spécialisés sur le marché qui ont été fabriqués en utilisant un procédé qui préserve les flavanols de cacao et donc contiennent de grandes quantités, mais ces produits sont chers et ne sont généralement pas disponibles en haute magasins de rue. Le chocolat noir est-il sain? Il est important de se rappeler que la plupart des chocolats contiennent beaucoup de calories, de matières grasses et de sucres libres. être consommé moins souvent et en petites quantités. Choisir du chocolat noir au chocolat au lait peut aider vous vous en tenez à des portions plus petites en raison de sa saveur plus forte et est susceptible d’augmenter la quantité de Flavanols de cacao que vous consommerez. Bien qu’il soit difficile d’être sûr des effets potentiels sur la santé, Il est possible que les flavanols de cacao présentent certains avantages pour la santé cardiaque. Source : cours de cuisine.

News

La moto pour garder la forme

Activités

Une modernisation progressive de l’infrastructure et de l’exploitation ferroviaire

Les grands nœuds ferroviaires et les lignes les plus fréquentées du réseau devront faire l’objet d’une modernisation progressive, combinant notamment : – La régénération des installations de signalisation, critiques pour la régularité et la disponibilité des infrastructures ; – Le déploiement de systèmes de signalisation modernes, fondés sur les télécommunications et l’automatisation, permettant d’accroître fortement la capacité des infrastructures (ERTMS niveau 2 pour les lignes à grande vitesse et certaines lignes classiques très circulées, NEXT EO55 sur les sections les plus denses en Ile-de-France) et d’offrir une information en temps réel à tous les voyageurs ; – Un système de régulation des trafics intelligent pour détecter en amont, temporellement et géographiquement, les conflits de circulation, et en diminuer les effets ; – La centralisation de la gestion des circulations (« Commande Centralisée du Réseau ») pour agir plus rapidement et efficacement, avec des gains de productivité importants ; – L’adaptation de l’infrastructure pour accroître la capacité (voies supplémentaires, redécoupage des « blocks » de signalisation, traitement des nœuds ferroviaires…). Au-delà de ces leviers techniques, des actions sur les règles d’exploitation (organisation des manœuvres notamment) et l’ordonnancement des dessertes (notamment sur les axes où les trains ont des vitesses et des arrêts hétérogènes) contribueront également à l’amélioration des performances sur les lignes les plus circulées. A terme, l’ensemble du réseau le plus circulé devra évoluer vers un système d’exploitation modernisé, sachant que la Commission européenne demande le déploiement de l’ERTMS sur 6 000 km de lignes classiques et toutes les LGV d’ici 2030, et sur 4 000 km de lignes classiques supplémentaires d’ici 2050. Cet objectif ne pourra pas être atteint sur la base des investissements prévus dans le contrat de performance Etat-SNCF Réseau 2017-2026, qui ne les prend quasiment pas en compte.

livres de voyage

Ecosse: une collection d’images d’archives

C’est une archive exceptionnelle de plus de 14 000 images d’Ecosse, couvrant 100 ans d’histoire et recueillie par un passionné de photographie. Maintenant, la collection Murray MacKinnon a été achetée par la National Library of Scotland et les National Galleries pour 1 M £. Les images de sa collection vont des montagnes aux immeubles, des mines aux scènes de guerre, et datent des années 1840 aux années 1940. Likened à un album de famille de l’histoire écossaise, il a maintenant été acheté avec de l’argent du gouvernement écossais, l’Heritage Lottery Fund et l’Art Fund. La collection couvre une multitude de sujets, thèmes et lieux éclectiques, y compris plus de 600 images originales des premiers jours de l’art photographique, avec des œuvres de Hill et Adamson, des pionniers écossais, James Ross, John Thomson, Cosmo Innes et Horatio Ross . La cache contient également « quelques-uns des meilleurs travaux » de Thomas Annan et de son fils James, y compris de rares tirages à l’albumine. Il y a des portraits de régiments écossais de la guerre de Crimée, des albums et des gravures de villes écossaises de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, des images rurales et des scènes de travail: construction navale, chemin de fer, pêche au hareng, distillerie de whisky. carrières d’ardoise. Les institutions disent que c’était « l’une des dernières grandes collections de la photographie écossaise encore dans les mains privées. » M. MacKinnon, qui a créé une chaîne de magasins de traitement de film dans les années 1980, à partir de sa pharmacie à Dyce, près d’Aberdeen, a déclaré: « La collection couvre la vie quotidienne de Écossais riches et pauvres, le travail qu’ils ont effectué, y compris la pêche et l’agriculture, afin de survivre, et leur vie sociale, y compris le sport et les loisirs. «Ces temps étaient mouvementés avec l’industrialisation, la construction navale, les nouvelles formes de transport, le bouleversement social causé par la Première Guerre mondiale en Europe et la guerre des Boers en Afrique du Sud. « La découverte de la pénicilline et de la radiographie a marqué le développement de la médecine et de l’industrie pharmaceutique en Écosse. Source : Photographe Lille.

News

Les cyberviolences

Les cyberviolences possèdent au moins trois caractéris – tiques qui s’y jouent de façon singulière  : l’anonymat facilité, le fort pouvoir de dissémination et la possibilité de contrôle moindre (Blaya, 2015). Les cyberviolences bénéficient d’abord d’un anonymat facilité, dans la mesure où les outils numériques offrent aux individus agresseurs les moyens d’agir sous couvert d’une fausse identité (adoption d’un pseudonyme, usurpation d’iden – tité) ou encore de l’anonymat (création de comptes fantômes). Les résultats de cet anonymat rejaillissent potentiellement de manière majeure sur les individus agresseurs et sur les victimes. Pour l’agresseur, l’anony – mat est susceptible d’engendrer une désinhibition liée à un sentiment perçu d’impunité et au fait de ne pas percevoir directement les effets négatifs de ses actes sur les victimes. Pour les victimes elles-mêmes, l’anonymat accroit le sentiment d’insécurité et d’isolement, sans doute aussi d’auto-culpabilité (« J’ai sûrement fait quelque chose pour mériter cette agression »). En raison du fort pouvoir de dissémination conféré par les outils numériques, les épisodes de cyberviolence sont susceptibles de connaître un large rayonnement, c’est-à-dire de rejoindre aisément une très large quantité de personnes issues de réseaux différents. Ce caractère potentiellement pérenne des violences n’accorde aucune pé- riode de répit à la victime, dans la mesure où elles sont théoriquement susceptibles de se poursuivre 24 heures par jour, et sans fin (mémoire numérique) c’est-à-dire qui peut ressurgir à tout moment. Dans ce contexte, il peut suffire d’un seul message mal intentionné ou mal reçu, ou d’une seule photographie diffusée sans consentement, pour aboutir à un harcèlement répétitif, excessif (Benbenishty et Nir, 2015) parfois inattendu. Finalement, les cyberviolences sont difficiles à contrôler ou à faire cesser, dans la mesure où, puisqu’elles deviennent désincarnées, elles échappent au contrôle tant des adultes qui voudraient intervenir que d’un-e agresseur-e qui souhaiterait mettre un terme à l’épisode, ou encore de la victime qui subit cette diffusion sans fin.

Activités

Pour qui veut piloter un avion

Si vous voulez piloter un Boeing 747, un avion-cargo, un avion militaire, un hélicoptère ou encore choisir parmi des centaines d’autres modèles d’avions différents, il est facile d’utiliser un simulateur de vol. Le logiciel est maintenant tellement avancé que, après un certain temps, vous croirez simplement que vous êtes au .. Lire plus Avec un simulateur de vol, vous serez en mesure d’apprendre à piloter votre avion individuel Dans le cas où vous souhaitez piloter un Boeing 747, avion cargo, avion de la marine, hélicoptère, ou choisir parmi des centaines d’autres modèles d’avions, il est facile à mettre en place la planification sur un simulateur de vol en savoir plus Vivez les sensations fortes et les sensations fortes de certains des plus grands avions RC en savoir plus Devenez un pilote professionnel – Visitez et apprenez tous les «secrets d’initiés» dont vous aurez besoin pour apprendre à piloter un avion professionnellement et à réaliser votre rêve de devenir un pilote commercial lire plus Créez votre propre monde de fantaisie avec des hélicoptères de Rc et des avions de Rc Il y a beaucoup d’avions radiocommandés qui sont disponibles pour ceux qui aiment ces objets volants. Ces hélicoptères RC et avions RC coûtent environ 60 dollars mais sont très amusants. Être capable de contrôler un objet volant peut fasciner n’importe qui, des enfants aux adultes et les caractéristiques peuvent vous laisser hypnotisé. Qui a été la première personne à voler? Maintenant, quand je dis «voler», j’entends vol soutenu et contrôlé dans un avion plus lourd que l’air. Alors que les adolescents à travers la Grande-Bretagne se préparent à passer des années sabbatiques ou à quitter la maison pour le collège, découvrez comment les parents peuvent faire face au nid vide. Avec des milliers de jeunes adultes qui partent en vacances cet été, ou pour leur premier semestre à l’université en septembre, de nombreux parents commencent à avoir une vision horrible de l’expérience horrible du syndrome du nid vide. Les gens sont toujours à la recherche de divertissement et de divertissement. Avoir votre propre gadget pour le divertissement peut vous fournir beaucoup d’avantages. Les enfants ont cette imagination très puissante. C’est pourquoi la plupart des jeux qu’ils jouent habituellement incluent des jeux de croyance dans lesquels ils arrivent à dépeindre un certain genre de caractère faisant des étoffes incroyables. Ce genre de jeu a toujours fait partie de l’expérience d’un enfant en grandissant. Beaucoup de gens qui aiment la pêche à la mouche sont également intéressés à créer leurs propres mouches de pêche qu’ils utiliseront dans leurs voyages de pêche. C’est parce que la personnalisation de vos propres mouches utilisées dans les voyages de pêche vous fera attraper plus de poissons puisque vous faites le type de mouches artificielles qui conviennent aux types de poissons que vous prévoyez d’attraper. Êtes-vous habile à exploiter votre propre entreprise d’école de pilotage? Avez-vous ce qu’il faut pour devenir le patron de votre propre entreprise d’école de pilotage. A lire en détail sur le site pilote de chasse. Suivez le lien.

News

Guinée et liberté d’expression

L’année dernière en Guinée, des journalistes, des défenseurs des droits humains et d’autres personnes qui s’étaient exprimées contre le gouvernement ont été roués de coups et détenus arbitrairement. Au moins 20 personnes ont été arrêtées pour avoir simplement exercé leur droit à la liberté d’expression et 20 autres ont été victimes de violences policières. En février, une journaliste de Radio Lynx FM, Mariam Kouyaté, a été interpellée par des agents de sécurité alors qu’elle enquêtait à Conakry sur les services de santé de l’hôpital Ignace Deen. Comme elle refusait de remettre sa carte de presse et son matériel d’enregistrement, elle a été conduite à un poste de police pour y être interrogée, avant d’être libérée sans inculpation le jour même. En mai, Aboubacar Camara, un journaliste de Gangan TV, a été frappé par des gendarmes alors qu’il filmait une altercation au sujet d’un conflit foncier dans la banlieue de Conakry durant laquelle les forces de sécurité lui semblaient faire usage d’une force excessive. Les gendarmes l’ont contraint à monter dans leur véhicule, emmené à la gendarmerie et relâché un peu plus tard après avoir détruit ses enregistrements. En juin, la Haute autorité de la communication a suspendu de ses fonctions pour un mois un présentateur de la radio Espace FM, Mohamed Mara, au motif qu’il s’était montré « insultant » lors d’un débat sur la polygamie diffusé à la radio. En novembre, l’Autorité a ordonné à la station de radio de cesser d’émettre durant une semaine parce qu’elle avait évoqué le manque de moyens des armées, ce qui était susceptible de porter atteinte à la sécurité de l’État et de saper le moral des forces armées. En juillet, la télévision nationale a suspendu l’un de ses journalistes, Alia Camara, qui avait dénoncé le faible taux de réussite au baccalauréat. Le 27 juin, à Lélouma, les gendarmes ont arrêté Amadou Sadio Diallo, un journaliste de guinéematin.com accusé de « trouble à l’ordre public » pour avoir fait état d’une possible épidémie de choléra, ce que les autorités ont qualifié de « fausse nouvelle ». Amadou Sadio Diallo a été relâché le lendemain. Le 30 octobre, quatre journalistes de Gangan TV ont été arrêtés par les gendarmes à Matam, une commune de Conakry, et accusés de diffusion de fausses nouvelles et d’outrage au chef de l’État parce qu’ils auraient propagé des rumeurs annonçant le décès d’Alpha Condé. Trois d’entre eux ont été relâchés quelques heures plus tard et le quatrième a été remis en liberté le lendemain. Au moins 18 journalistes qui s’étaient rassemblés à la gendarmerie de Matam en solidarité avec leurs confrères ont été roués de coups par des membres des forces de sécurité, qui ont également détruit leur matériel.

Destination

Le challenge dela bouffe en Islande

La neige flottait autour de la petite dépendance d’un restaurant dans lequel j’étais, à quelques mètres de l’océan gelé, mais l’endroit était chaud, décoré de filets de pêche, de carapaces de crabe et parfois de gnomes. Sur un plat en face de moi, il y avait une saucisse de foie salée dans du lactosérum acide, de l’agneau fumé et quelques plaques de patins pourris, qui avaient l’air d’avoir été conçues par H R Giger et sentaient fortement l’urine. La saucisse du foie était bien aigre mais autrement saucisse-y, et l’agneau a grandement bénéficié du fait que les moutons ne semblent pas digérer très bien, ce qui signifie qu’il aurait tout aussi bien pu être appelé agneau fumé à l’herbe. Tandis que je soulevais ma fourchette avec mon premier morceau de poisson pourri, une voix résonnait de l’autre côté de la pièce. C’était un Islandais de la mi-vingtaine, petit, barbu et un peu corpulent – un guide qui amène un couple de touristes chinois. Il s’appelait Gísli. Il avait été mon guide la nuit précédente dans cette petite ville du nord d’Akureyri. Nous avions passé une belle soirée à chasser les aurores boréales dans son SUV, écoutant les glockenspiels, les tambourins, les guitares à archet et les falsettos qui se profilent si haut dans la musique éthérée et douce de l’Islande. « Bien? Aimez-vous? « Gísli a explosé. Je lui ai dit que je ne l’avais pas encore essayé. « Tu l’adoreras! C’est horrible! « Vous allez adorer! C’est horrible! Ensuite, je l’ai essayé. La raie était chaude, juste à la sortie du four, mais la brûlure que j’ai ressentie sur ma langue était chimique, résultat d’une forte réaction uréique dans ce cadavre de poisson en décomposition. J’ai peut-être fait un visage. « Ha! » Gísli était de retour dans la pièce avec ses clients, mais il avait gardé un œil sur moi. « Terrible, n’est-ce pas? Ha, j’aime ça! Ils m’en donnent un, je vais le finir et demander plus. Bonne nourriture viking! Fort! Ha! »C’était difficile à dire avec son gros pull et sa grande veste, mais il a peut-être fait un pec flex avec ce dernier« ha ». J’ai terminé le reste du poisson et suis retourné au buffet pour un petit visage d’agneau. C’était mon deuxième jour d’un voyage d’une semaine, et seulement mon troisième repas. Mais depuis mon déjeuner la veille à un endroit appelé Kaffi Kú (Cow Café), où j’ai mangé un grand bol de ragoût de boeuf dans une salle à manger vitrée qui s’avançait dans et au-dessus des écuries où les vaches pré-ragoût étaient J’ai eu l’impression que les Islandais ont une relation différente avec leur nourriture que la plupart. Lire la suite sur le site spécialiste islandais: agence séminaire Islande

News

Quand il faut penser

L’école de Platon (ne considérant pas Aristote comme appartenant entièrement à cette école) fut continuée par Speusippe, Polemo, Xénocrate, Cratès et Crantor. Par un mouvement rétrograde, très différent de celui d’Aristote, il se mêlait aux idées pythagoriciennes, que Platon connaissait et qu’il appréciait souvent, mais non aveuglément, et auxquelles il ne se bornait jamais.  Théophraste, naturaliste, botaniste et moraliste fut l’élève le plus brillant d’Aristote. Son grand titre de gloire auprès de la postérité, qui ne connaît que lui, est le petit volume des Personnages, qui a servi de modèle à La Bruyère, et avant lui aux poètes comiques de l’antiquité, et qui est plein d’esprit et de saveur et, pour employer un mot moderne exactement applicable à cette antique œuvre, «humour».  Citons seulement les très célèbres écoles qui, faute de textes, nous sont inconnues, celle de Megara, qu’on appelait l’école éri- giste ou «wrangling», si marquée était sa prédilection pour polémique; et celle d’Elis, qui semble avoir été bien versé dans les méthodes sophistiques de Zénon d’Elée et de Gorgias. L’école cynique est beaucoup plus importante, parce qu’une école, qui n’était rien moins que le stoïcisme lui-même, émanait ou semblait en émaner. Comme il arrive souvent, les vagues commencements du stoïcisme ressemblaient beaucoup à sa fin. Les stoïciens des derniers siècles de l’antiquité étaient une sorte de moines mendiants, mal vêtus, mal nourris, d’apparence négligée, méprisant tous les conforts de la vie; les cyniques à l’époque d’Alexandre étaient à peu près les mêmes, professant que le bonheur est la possession de toutes les bonnes choses, et que la seule façon de posséder toutes choses est de savoir se passer d’elles. C’est Antisthenes qui a fondé cette école, ou plutôt cet ordre. Il avait été l’élève de Socrate, et il ne fait aucun doute que sa seule idée était d’imiter Socrate par l’exagération. Socrate avait été pauvre, avait méprisé la richesse, plaisanté et méprisé la science. Le culte de la pauvreté, le mépris des plaisirs, des honneurs, des richesses, et la conviction parfaite que toute connaissance est parfaitement inutile à l’homme, voilà tout l’enseignement d’Antisthène. Cela peut conduire loin, au moins dans les esprits systématiques. Si tout est méprisable, sauf la vertu individuelle, c’est le retour à l’existence sauvage et solitaire qui est prêchée: il n’y a plus de civilisation, ni de société, ni de patriotisme. Antisthenes dans ces idées a été surpassé par ses disciples et successeurs; ils étaient cosmopolites et anarchistes. Le plus illustre de cette école, illustre surtout par son excentricité, était Diogène, qui roulait sur les remparts de Corinthe la baignoire qui lui servait de maison, allumait sa lanterne en plein jour sous prétexte de chercher un homme, appelé lui-même un citoyen du monde, a été accusé d’être banni de Sinope par ses compatriotes et a répondu, « C’est moi qui les a condamnés à rester, » et a dit à Alexander, qui lui a demandé ce qu’il pourrait faire pour lui: hors de mon rayon de soleil, tu me mets à l’ombre.

Hôtels

La Tour hôtel débarque

C’est un projet qui a fait couler beaucoup d’encre à Wavre au début de l’année: la construction d’une tour-hôtel de 120 mètres de haut sur le site de l’ancienne vinaigrerie, à proximité de l’autoroute E411. En janvier, le collège communal avait donné son feu vert. Il parlait d’un projet audacieux, qui dynamiserait la ville de Wavre. Le ministre Carlo di Antonio n’était cependant pas de cet avis. Quelques mois plus tard, après le dépôt d’une série de recours, il décidait d’annuler le permis. Les promoteurs du projet de tour-hôtel n’ont pourtant pas désarmé. Ils ont revu leur copie pour répondre aux objections formulées par la Région et par les riverains. Et vendredi dernier, ils ont présenté les nouveaux plans aux autorités communales. L’accueil aurait été plutôt favorable. Un bâtiment moins haut mais plus large Concrètement, la tour-hôtel « nouvelle version » ne ferait plus que 96 mètres de haut, au lieu de 120. L’impact paysager serait donc moins important. Et une tour de cette dimension ne risquerait pas, semble-t-il, de perturber le fonctionnement des radars de la base aérienne de Beauvechain. Pour le reste, le programme serait globalement le même. L’hôtel compterait toujours environ 200 chambres, un restaurant et une salle de fitness notamment. Et pour que tout cela rentre dans un bâtiment moins haut, il faudra que le bâtiment soit plus large. La mobilité, point noir? Mais tout n’est pas réglé, loin de là. La question de la mobilité, par exemple, doit encore être analysée en profondeur, et probablement de façon globale dans le centre de Wavre, pas uniquement autour du site où l’hôtel serait construit. Il faudra du temps pour que la réflexion aboutisse. Et on peut penser que collège communal prendra le temps, précisément. Le permis qu’il avait accordé assez rapidement pour le premier projet a été recalé sèchement. La majorité aura sans doute à cœur d’éviter que ce dossier sensible lui revienne une nouvelle fois en pleine figure, surtout à quelques mois des élections communales. Source : Les plus beaux hotels du monde.