Archives mensuelles: mai 2015

News

Des résidences pour séniors en plein boom

On sait que le marché des séniors et en plein boom, et cette forte croissance ne fait que commencer. En effet, à ce jour, on dénombre 450 résidences seniors en France et selon une étude Xerfi, on estime à 650 leur nombre d’ici fin 2016. Plusieurs facteurs expliquent ce succès, les seniors expriment la volonté de vivre dans un environnement agréable répondant à leurs besoin en matière de confort, convivialité et sécurité. De plus, leurs logements ne sont plus forcément adaptés à ces nouveaux besoins. Et surtout, on constate un vieillissement de la population française et une augmentation de l’espérance de vie. En effet, le nombre de seniors âgés de plus de 60 ans devrait passer de 20% à 35% de la population française d’ici 2035. Les résidences seniors sont destinées à des seniors autonomes désirant préserver leur indépendance. Les seniors sont particulièrement séduits par les résidences seniors leur offrant une multitude d’avantages tels que des logements fonctionnels, confortables et sécurisés et la possibilité de profiter de services sur place à la carte (restaurant, aide-ménagère,…). De plus, les résidences seniors peuvent véritablement créer du lien social par la présence, entre autres, d’espaces collectifs. Il est important de noter que les charges en résidences seniors se sont réduites, désormais les résidents payent un forfait hébergement et les services additionnels uniquement s’ils les consomment. De ce fait, les résidences seniors attirent autant les seniors désirant en faire leur résidence principale que les investisseurs à la recherche de secteur porteur éligible aux dispositifs de défiscalisation.

News

Conférence sur l’avenir, la peur et le bonheur à Biarritz

Un séminaire à Biarritz, auquel je me suis rendu en pensant surtout profiter du soleil, m’a amené contre toute attente à réviser mon jugement sur le monde. Et j’ai au final davantage profité du séminaire et de ses idées surprenantes que du soleil. Un comble. Néanmoins, j’aurais eu plus de mal à partager un rayon de soleil que des idées. C’est donc peut-être mieux pour vous. L’idée principale de ce séminaire allait à contre-courant de la pensée actuelle. Elle pouvait se résumer au fameux « N’ayez pas peur » de l’Eglise. Sauf que la phrase portait sur l’avenir de notre société et de l’humanité dans son ensemble. La pensée actuelle est plutôt défaitiste. Elle considère que les milliards de gens cherchant à avoir le confort de vie américain vont amener à une banqueroute irrémédiable et à grande échelle. Selon de nombreux analystes, notre croissance démographique se heurte au problème du manque de ressources sur Terre. Pourtant, ces analystes ne sont pas les premiers à tirer la sonnette d’alarme quant à un tel cataclysme. Et les avertissements passés ont continuellement été démentis par les événements. En effet, ces individus se basent sur les seuls chiffres, et ne prennent pas en compte la réactivité humaine. Ils méconnaissent l’intelligence de l’humanité et sa stupéfiante prédisposition à l’innovation, à s’ajuster à son environnement. La croissance de la population et de ses besoins est évidente. Elle peut être prouvée à l’aide de schémas, d’images chargées de menaces. Nourrissons africains mal nourris, petits américains en surpoids, cheminées aux fumées noires, eaux polluées. Toutes ces images dénoncent la situation présente et concourent à propager le doute sur notre survie. Cependant, des scientifiques travaillent sur les innovations technologiques de demain. Et ceux-là sont beaucoup moins représentés. Le catastrophisme gagne sur l’optimisme car il se base dans le présent, quand les sources d’optimisme sont dans le futur. Mais l’homme est chaque fois parvenu à rebondir face aux problèmes de la démographie et de l’industrialisation. Certains entrevoyaient déjà des calamités au début du 19e. Et pourtant, au cours des deux derniers siècles, l’espérance de vie et le salaire ont progressé, faisant refluer la mortalité infantile et la pauvreté. Face à chaque problème, l’homme a su trouver la stimulation dans l’urgence et le besoin. Et cela fonctionne ainsi depuis la nuit des temps. Ce séminaire à Biarritz était décidément une chose curieuse, mais vraiment gratifiante. Dans les médias, nous sommes plus souvent amenés à craindre qu’à espérer. Il est bon de contre-balancer un peu les choses de temps à autre. Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’organisateur de ce séminaire à Biarritz. Vous y trouverez les prochaines dates de conférences.

News

Un booking spécial Sénior

Après le service aux particuliers, voici un site pour le business, et bientôt, un booking spécial sénior. Comme l’on pouvait s’y attendre, le géant de la réservation hôtelière affirme désormais ostensiblement ses ambitions sur le marché du business travel. Après avoir rodé son volet Business aux Etats-Unis, Booking a lancé son volet « voyage d’affaires » à l’international, et donc sur le marché français. L’inscription – gratuite – permet au responsable voyages de filtrer les hôtels par budget, de centraliser les différentes réservations de la société, et intègre un volet de reporting simplifié pour consulter les dépenses en les filtrant par département, par équipe ou par voyageur. Les professionnels peuvent quant à eux bénéficier des retours d’expérience d’autres voyageurs d’affaires pour identifier l’établissement adapté à leurs attentes business. En outre, Booking.com Business mémorise les informations relatives au voyageur et à sa société, pour accélérer le process de réservation. Le site de réservation Booking.com propose désormais un volet « business » destiné aux voyageurs d’affaires et aux Travel Managers. Le site Booking Business est disponible depuis peu sur le marché français, et cible tout particulièrement les petites structures.