Découvrez le phare de Cap d’or en Nouvelle Ecosse

Découvrez le phare de Cap d’or en Nouvelle Ecosse, au Canada. La vue que l’on a depuis le restaurant du phare de Cap d’Or est indiscutablement mémorable. Ses quinze grandes baies vitrées donnent sur la baie de Fundy, le cap Split et les falaises d’Ile Haut qui s’élèvent à 90 m. Cela permet de contempler la plus haute marée du monde, et d’admirer le vol des faucons pèlerins tout en dînant de poissons et crustacés de la région. Le premier phare de Cap d’Or a été construit en 1922 ; la tour actuelle, en béton, date de 1965. Quand l’éclairage du phare est devenu automatique en 1989, le logis de l’ancien gardien a été converti en chambres d’hôte. On peut les réserver individuellement, à moins qu’on ne préfère prendre le bâtiment tout entier. Le phare, le logis du gardien, le restaurant et le centre d’accueil surplombent un océan dont les vagues semblent lutter les unes avec les autres. Le mouvement de l’eau durant le cycle d’une marée entière est équivalent au flux de tous les fleuves du monde. Le spectacle est constitué de vagues de 3 m de haut qui tourbillonnent en une tempête frénétique. Au fil des millénaires, elles ont sculpté une profusion de formes naturelles dans la roche, comme celle de Hopewell au Nouveau-Brunswick ou celles du cap Split, à la beauté sauvage. En retrait du rivage, un sol riche en sédiments apportés par les vasières accueille des vignes et des vergers de pommiers. Quand on les interroge, les habitants de la région expliquent que le cap doit son nom aux couchers de soleil. Chaque soir, quand on porte le regard sur les eaux glaciales de la baie de Fundy et que l’on découvre les teintes qu’y fait naître le soleil couchant, les petits tracas quotidiens s’évanouissent, l’inquiétude disparaît et la tranquillité règne. Si cela vous intéresse de vous perdre dans cette beauté de paysage, vous trouverez plus de news sur le site d’information Voyage Insolite.

Les commentaires sont fermés.